24 avr. 2014

[Chronique #39] Max de Sarah Cohen-Scali


Titre original : Max
Sarah Cohen-Scali
Editions Gallimard 'Collection Scripto' - 2012-
469 pages


"19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Führer. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans Loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !"

Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich. 


Attention, ce livre ne convient pas aux jeunes lecteurs. A partir de 15 ans !




Attention, cette chronique peut contenir des spoilers !!

L'histoire débute dans le ventre de la mère de notre cher Max, celle-ci est une femme sélectionnée pour le programme nazie appelé :"Lebensborn" initié pas Himmler.
Le but de ce programme est d'engendrer des bébés parfaits aux cheveux blonds et aux yeux bleus, qui représenteront la race aryenne, la race parfaite.

Comme Max naît le jour de l'anniversaire du Führer (Alias : Hitler), il est le représentent de la race suprême et est ''béni". Après sa naissance Max est "contrôlé" par le docteur Ebner qui va vérifier si lui comme les autres nouveaux-nés ont bien des cheveux blonds, des yeux bleus, il va aussi vérifier leurs tailles, ou encore l'écartement entre leur nez et leurs lèvres.
S'ils ont des malformations ou encore s'ils sont sourds, aveugles, ... (ce qu'on remarque plus ou moins après leurs deux ans) = Kaputt !! Ils ne représentent pas la race parfaite et sont donc tués.

Notre petit héros, en connais déjà beaucoup à sa naissance et j'ai bien apprécié cela, pendant toutes la 1er partie du roman Max (le nom donné par sa mère) ou bien de son vrai nom Konrad à entre 0 et 2 ans (si je m'en rappelle bien). Je ne vous le cache pas cette première partie m'a failli faire abandonner ce livre, mais j'ai quand même continué et je n'en suis pas déçue. 
À partir de la 2ème partie Max va vivre son destin de petit aryen parfait avec toute sa détermination et son univers bascule le jour où il trouve son quasi jumeau : Lukas, là, beaucoup de choses vont changer.


Ce que j'en ai pensé : comme je l'ai déjà dis, j'ai beaucoup apprécier la maturité de Max, à ses cinq ans, il nous donne l'impression d'avoir 18 ans, par contre au début du roman, je ne vais pas vous le cacher, je détestais Max, mais après réflexion, je me disais qu'il est comme ''ça'', car il est élevé comme "ça" ;).

C'est un livre extrêmement bien documenté et je trouve cela génial, car j'ai appris beaucoup de choses de ce livre et du savoir de Sarah Cohen-Scali et je l'en remercie (je ne lis pas de livres historique donc je n'y connais pas beaucoup de choses).
Je trouve que ce livre fait mal, très mal au cœur, le fait de voir comment les gens, les enfants étaient traités à l'époque juste à cause des préférences d'un homme, m'a fait vraiment mal et comme je l'avais dit, au début du roman, j'avais détesté Max, mais je ne vous avais pas dit pourquoi : je voyais en Max la ressemblance entre Hitler et lui, son amour pour cet homme, lui-même le disait : ''Je veux devenir comme notre Führer quand je serais grand ! ", mais au fur et à mesure de ma lecture, j'ai commencée à apprécier Max (heureusement).

Mon personnage préféré de ce roman est Lukas, un personnage qui fait son entré au milieu du récit. Lukas est un garçon de douze ans aux cheveux blonds, yeux bleus, élancé, beau et le plus important : il est juif. Ce que j'ai le plus aimé chez ce garçon, c'est qu'il est courageux, n'a pas peur de la conséquence que ses actes peuvent lui faire subir.

Bref, Max est un roman coup de poing qui vous laissera un goût amer, qui vous fera ''mal'' et vous montrera encore une fois la bêtise humaine et ses conséquences désastreuses.
(ps : j'ai aussi appris à mon cours de sciences sociales que des personnes qui ont été conçus lors du programme Lebenborn sont encore victime du fait qu'ils ne connaissent pas leur famille)

Ma note :


J'ai beaucoup aimé

Bonnes lectures.

8 commentaires:

  1. Coucou, c'est la première fois que je viens sur ton blog, et je le trouve super beau ^^
    J'ai déjà entendu parler de Max et ce qu'on dit dessus me donne super envie de le lire ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces compliment, c'est très gentil :) Effectivement, Max fait partie de la liste des livres que l'on devrais lire au moins une fois dans notre vie, je te le conseil ! ;)

      Supprimer
  2. Ta bannière est magnifique!!!
    J'ai beaucoup entendu parler de ce roman, je suis intriguée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Je ne peut que te le conseiller :)

      Supprimer
  3. J'avais beaucoup apprécié ce livre également! Même si le sujet traité est très dur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment contente qu'il t'ai plu :) , oui le sujet est très très dure... Ce livre ma beaucoup marqué !

      Supprimer
  4. Ca me donne encore plus envie de le lire. Ce serait bien qu'il sorte en poche !

    RépondreSupprimer
  5. Clairement, Lukas apporte un sacré contraste à l'histoire !

    Je n'ai pas détesté Max, je n'ai pas pu.

    (Les enfants ne doivent pas payer pour les erreurs de leurs parents ?)

    Coup de coeur pour ce roman !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...